« Ce qui fait vraiment, peur, c’est que vous ne pouvez jamais contacter personne » – quand la Cipav devient un enfer pour ses assurés

Appels de cotisations aux montants faramineux, prestations non versées, litiges interminables, courriers comminatoires ou tout simplement incompréhensibles, huissiers qui débarquent au petit matin chez les assurés sans raison valable… et « bien sûr » […]

Quand le client paye pour le harcèlement !

  Pointé du doigt depuis plusieurs mois pour ses pratiques de démarchage harassantes, SFR fait à nouveau l’actualité pour une nouvelle technique vécue comme du harcèlement. Sauf que cette fois, non seulement le consommateur est dérangé, mais en plus, il doit payer. Dans son article du 14 avril sur Le Figaro, Hayat Gazzane relate des […]

Le télémarketing c’est bien, le harcèlement téléphonique ça tue – et ça continue. Vive Pacitel Embrouille !

L’un des fondateurs de Pacitel embrouille & son expert-comptable Presque deux ans après l’affaire de Villegongis où la pauvre Joëlle a vu sa vie basculer à cause du harcèlement téléphonique, les champions[…]

Une blogueuse condamnée pour avoir relaté son « expérience client » malheureuse dans un restaurant

Deviendrait-il difficile de relater ouvertement, publiquement ses expériences clients malheureuses en tant que consommatrice ? Attaquée par le propriétaire du restaurant « Il Giardino » du Cap Ferret, où elle aurait été bien mal servie à en croire son article très détaillé, Caroline Doudet a été condamnée à 1500 euros de provision sur dommages et intérêts, ainsi que […]

Harcèlement téléphonique à Villegongis, le témoignage d’Annick, la voisine – Exclusivité En-Contact – « Maintenant, s’il y a quelque chose, je prends ma carabine, j’ouvre le volet et je tire »

La fameuse Joëlle étant très choquée par toute cette histoire d’usurpation de son numéro de téléphone[…]

Quand une habitante d’un petit village se fait usurper son numéro par une plate-forme de télémarketing…

Résidant dans le charmant village de Villegongis (136 habitants dans l’Indre), Joëlle souhaite garder l’anonymat. Et franchement on la comprend : pendant plusieurs jours, elle a subi les appels[…]