La moitié des sociétés du CAC 40 ne sont pas en capacité de répondre aux sourds et malentendants

Le 3 août 2018 par Magazine En-Contact

(Accessibilité des services clients aux handicapés)

La BNP, la Société Générale, Legrand, Saint-Gobain, Vivendi, etc… ne sont pas en mesure de répondre aux demandes d’assistance ou d’information des 5 millions de sourds et malentendants selon une étude exclusive menée par le Magazine En-Contact et la société Deafi, qui sera publiée dans le numéro 105 d’En-Contact. Elles seront même, pour certaines, carrément dans l’illégalité dans deux mois : la loi leur impose, à elles comme à d’autres, dès le 7 octobre 2018, de répondre aux appels de ces clientèles spécifiques.
Voir le décret, ici. 

Comme l’indique le tableau (joint dans la version intégrale de l’article), sur les 40 groupes qui composent le CAC 40 :

• 12 société ne sont pas concernées par la loi et le décret d’application qui encadre la prise en charge des appels des personnes handicapées, compte tenu du fait qu’elles n’exercent pas une activité orientée vers le grand public.
• Sur les 28 restantes, 14 n’ont encore mis en place aucun dispositif et « pour certaines d’entre elles, aucun appel d’offres n’a été émis qui leur permettrait de se mettre en conformité avec la loi, telles la BNP, Société Générale, Hermès ou d’autres », indique Jean-Charles Correa, fondateur de Deafi.
• « L’appel d’offres émis par un grand opérateur téléphonique est même stupéfiant », indique un expert des centres d’appels, qui désire rester anonyme. « Il a été émis sur l’hypothèse que le service aurait à recevoir 1 500 appels par an. »

L’abonnement à En-Contact est possible et nécessaire pour les personnes et sociétés qui désirent recevoir l’étude.

Par la rédaction d’En-Contact

Photo en une : la page service client du site Orange, le vendredi 3 août 2018 à 14h30. Un sourd ne peut contacter Orange et bénéficier d’un interprète que certains jours de la semaine.


 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire