Les Français, « pires touristes au monde » selon une étude professionnelle

Le 21 août 2009 par Magazine En-Contact

Le paradoxe avait été remarqué depuis des siècles par nos voisins anglais, qui ont l’habitude de se raconter la plaisanterie : « Dieu créa la France, et en a fait un pays si charmant, avec ses paysages si diversifiés, des montagnes si majestueuses et une côte si magnifique, que les autres européens en ont pris ombrage, et Dieu rééquilibra son chef d’œuvre en créant les Français. »
Et aujourd’hui, si la France reste la première destination touristique et monde – 79 millions de visiteurs en 2008 – les Français sont toujours, pour la troisième année consécutive, « les pires touristes au monde », selon une étude internationale réalisée par TNS Infratest pour Expedia, auprès de 40 000 professionnels de l’hôtellerie du monde entier. Ils devaient s’exprimer sur neuf critères comme la politesse, la propreté, la discrétion ou encore « l’élégance ».
Selon cette étude, les Français sont les plus malpolis, les plus pingres et les plus râleurs de leurs clients.
Les Japonais et les Scandinaves sont eux les plus appréciés – même si les touristes du soleil levant sont ceux qui parlent le moins bien la langue du pays d’accueil… juste derrière les Français.
Mais la question de la pertinence de l’étude peut être posée. Les problématiques du service au touriste relevant de la thématique de la relation client, on peut se demander si c’est bien le client qui devrait parler la langue de son prestataire d’hébergement, ou l’inverse. De la même façon, on se demandera également si c’est le client français, qui se plaint effectivement de beaucoup de choses où qu’il aille, mais parfois avec raison, ou le touriste japonais qui, par discipline, ne conteste jamais une note qu’on lui présentera souvent plus salée qu’à n’importe quel autre client, qui fait le plus progresser le niveau de service.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire