Le comédien Booder : «J’ai peu de vacances : je tourne et je suis en promo de « Neuilly sa mère » »

Le 25 août 2009 par Magazine En-Contact

le 10/08/09

Le Dauphiné

C’est ce qu’on appelle un acteur avec une gueule. Son visage est familier mais on n’arrive pas forcément à lui donner un nom…

Booder Benyamna a fait du chemin depuis. Des apparitions avec la bande à Ruquier. Un one man show irrésistible où il nous raconte comment vivre dans une société de « beaux gosses ». Une belle rampe de lancement pour ce natif du Maroc, qui réalise enfin son rêve : devenir comédien. Il est à l’affiche du film réalisé par Gabriel Julien-Laferrière, « Neuilly sa mère », en salles le 12 août.

Que faites-vous cet été ?
« Je tourne une comédie en Auvergne, sur les centres d’appels téléphoniques. »

Pour vos vacances, trek en 4×4 avec nuit sous la tente, séjour en hôtel club ou séjour à la ferme?
« Je vais au Maroc voir ma famille. Mais je suis aussi du genre à prendre un avion pour découvrir un pays. En général, je suis plutôt soleil que neige. »

Quel touriste êtes-vous ? Short et tongs, tenue décontractée ?
« Le plus simplement possible et en tongs de préférence. »

Pour vous les vacances, c’est l’occasion de travailler ou de faire un break complet ?
« C’est avant tout de la détente, au bord d’une piscine. Il m’arrive parfois de jeter quelques idées sur le papier. »

Le luxe absolu pour vous c’est quoi ?
« J’invite mes potes en Thaïlande. On sera tous sur un grand bateau avec une seule consigne : pas de portable. »

Quels sont vos meilleurs souvenirs ? Les pires ?
« Une année, je me suis cassé la jambe et j’ai passé toutes mes vacances au Maroc sans pouvoir rien faire. »

Durant vos vacances, vous regardez la télé, écoutez la radio, lisez les journaux ?
« Mon sport favori pendant les vacances : la flemmardise avec une option, sans mon cerveau. »

Êtes-vous un adepte de la thalasso ?
« Bien sûr que non. »

Quel pays incarne le mieux pour vous l’image des vacances ?
« Les îles Maldives. »

Quelles ont été vos premières vacances ?
« Au Maroc, vu que je suis originaire d’un coin proche de la frontière algérienne. Je n’étais pas tout à fait en vacances, mais à l’école, entouré de nature et de mes camarades de classe. »

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire