Journée décisive chez Oscaro : Autodistribution (Parts Holding Europe) sur le point de prendre 80 % du capital

Le 9 novembre 2018 par Magazine En-Contact

Pierre-Noel Luiggi est-il Abel Morales ?

Reconfiguration du capital ou probable cessation des paiements, c’est une journée décisive qui débute, ce vendredi 9 novembre pour les salariés, les fournisseurs et de nombreux cadres dirigeants chez le leader de la vente de pièces détachées pour l’automobile : Oscaro.

Selon nos sources, qui désirent rester anonymes, les nouveaux actionnaires d’Oscaro (Autodistribution et Bain Capital) ont proposé de monter au capital de la holding d’Oscaro pour en prendre 80 % afin de permettre la restructuration notamment financière de l’entreprise. Ils ont déjà voici quelques semaines apporté de l’argent frais, pas cependant en quantité suffisante pour redresser définitivement les finances de l’entreprise. Mais ils ont également imposé une condition : prendre 80 % du capital de l’entreprise en contrepartie d’un apport de cash qui avoisinerait les 50 millions d’euros. Ceci reviendrait peu ou prou à valoriser la société entre 80 et 100 millions, selon les sommes apportées lors de la première montée au capital. Autodistribution a déjà apporté 30 millions.
Si les documents juridiques ne sont pas signés dans les prochains jours, notamment par Pierre-Noel Luiggi et d’autres associés (Xavier Chauchat) et l’avis consultatif du comité d’entreprise rendu de façon positive, c’est une deuxième perspective plus douloureuse qui s’annonce : la mise en redressement judiciaire.
Au Tribunal de commerce de Paris où l’on connait bien l’entreprise, la multiplication des plaintes et procès pour non règlement de factures de la part de fournisseurs a amené le président à donner un nouveau délai à Oscaro : payer ses dettes ou déclarer officiellement la mise en redressement judiciaire de l’entreprise. Et a nommé, en mai, un expert sur le sujet, voir la décision judiciaire. C’était il y a trois semaines et l’échéance arrivera à son terme le 15 novembre.
Pour les fournisseurs, qui espèrent être réglés, les salariés qui ont entendu hier de la part du DRH de l’entreprise (Jean-Marie Pellerin) une présentation de la nouvelle stratégie et le fondateur de l’entreprise, c’est la journée des choix… décisifs. Pierre-Noel Luiggi est-il Abel Morales ?

Voir le communiqué de Parts Holding Europe qui a confirmé ces éléments en fin de journée le 9 novembre.

Photo de une :  A most violent year.
Dans ce très beau film de JC Chandor, un entrepreneur ambitieux, Abel Morales, est confronté, dans le New York violent des années 80, à un choix décisif pour sa famille et la survie et la croissance de son entreprise. Parviendra-t-il, avec des moyens légaux, à trouver de quoi payer sa dette… ou devra-t-il se ranger aux méthodes de brigand qui ont eu cours dans la famille de son épouse et dans son secteur ?

Retrouvez l’ensemble de notre dossier sur les difficultés rencontrées par Oscaro.


La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

13 réponses à “Journée décisive chez Oscaro : Autodistribution (Parts Holding Europe) sur le point de prendre 80 % du capital”

  1. J’ai également 2 remboursements en attente depuis le mois de mars 2018 et septembre 2018, quand on appelle le discours est bien rodé et mieleux mais aucun remboursement.
    J’avais déjà remarqué que certaines pièces à des prix très aléchants n’étaient jamais dispo après commande et encaissement, une manière de se servir du site comme d’une machine à cach.
    J’ai décidé de porter plainte pour escroquerie et invite l’ensemble des internautes dans la même situation à en faire autant.
    Bien dommage pour ce site de pièces en ligne, mais impossible pour ces grands patrons d’en vouloir toujours plus plus plus….vraiment navrant.

  2. une somme derrisoire une quinzaine d’euros de rembourssement apres trois rappels toujours rien j’ai maintenant l’ explicatoin . pour un pdg corse elle est ou la fierte et l’honneur si emblematique salutations

  3. Après plusieurs relances pour des retards de remboursement (quelques mois), j’ai toujours récupéré mes billes après contact en mp sur la page Facebook…

  4. OSCARO PRESUME ESCROC…Je suis très en colère…Après avoir renvoyé un achat le 13 octobre 2018 plus de nouvelle…Par miracle je réussis à avoir un semi dialogue pour m’entendre dire OSCARO se porte bien et vous serez remboursé dans un mois maximum et par chèque. Troublant, OSCARO vend-il un produit financier ? Le 22 novembre RIEN, impossible de joindre…J’envisage une action en justice

  5. j’attend un rembourssement depuis le 6 juin plusieurs email et 1 coup de fil reponse vous allez recevoir un email la semaine prochaine il ya 2mois toujours a ce jours

  6. bon!a lecture de tout cela,je ne vais meme pas renvoyer la mauvaise piece et recommander ailleurs……Je comprends egalement pourquoi je ne peux les joindre ni par mails ni par telephone!!!!

  7. Comment une entreprise comme celle-là, leader sur son marché, peut se retrouver dans cette situation ? Les dirigeants se sont trop servi ? Pourquoi le pdg dit que ce sont des fakes alors que c’est la vérité ? S’il avait dit la vérité, est-ce que les ventes de l’été aurait autant baissé ? De ce côté-là internet n’est pas un ami, il peut faire chuter une entreprise déjà en difficulté, c’est incroyable. Ce qui est sûr, c’est que le dirigeant actuel ne peut pas rester, il n’a visiblement pas là bonne vision des choses. En revanche, j’espère qu’Oscaro va continuer à tourner, j’adore !

  8. Obligé d’aller déposer plainte suite à une erreur du serveur débité 2x j’attends le remboursement que je ne recevrai sûrement jamais

  9. J’ai moi aussi un remboursement enattent depuis 03/05/2018.
    malgres plusieurs relances MAIL et Tél .
    toujours rien.

    il y a aussi
    3 retous d’un un du à une repture de stock 149 euros.
    toujours pas de nouvelle .

Laisser un commentaire