Comme J’aime recherche des télévendeurs, de nouveaux prestataires en télévente…

Le 12 juin 2019 par Magazine En-Contact

Le CEF à Villeneuve d’Ascq – © Edouard Jacquinet

Si vous ne connaissez pas Bernard Canetti, ses slogans ou son visage, c’est que vous n’avez pas la télé ou que vous êtes mal entendant ;). Omniprésente via des milliers de spots TV sur toutes les chaines, au point qu’elle en arrive à provoquer des réactions d’overdose, Comme J’aime, qui propose des « programmes de rééducation alimentaire » (sic) est le vaisseau amiral du petit empire que la famille Canetti est en train de créer. CEF, le comptoir européen de formation, est en effet une des autres PME dynamiques que Bernard Canetti et ses 3 enfants développent en faisant un large usage de la télévente, selon un modèle éprouvé : les campagnes télé ou pleines pages dans les magazines génèrent des demandes d’informations et coupons qui sont ensuite sollicités par téléphone par des commerciaux sédentaires.

On a visité les centres de contacts de l’entreprise dans le Nord et celui de l’un de leurs partenaires, car la forte croissance du CEF et de Comme J’aime nécessite une montée en charge en appels sortants impressionnante.

En-Contact a missionné son meilleur Hercule Poirot (du service enquête) sur les plateaux du Nord et du Nord de l’Afrique, pour une enquête passionnante, publiée dans son numéro d’août. Une enquête comme vous les aimez, pleine de vie et de rebondissements, de call qui changent la donne, comme dans les films. Comme vous allez l’aimer, cette enquête !

NB 1 : L’allitération des Comme est testée ce mois-ci dans nos supports afin d’examiner son impact sur les ventes d’abonnement. Toute ressemblance avec le business model de Comme J’aime est fortuite 😉
NB 2 : Comme J’aime sera présent à la 7ème édition d’Expérience Client/The French Forum pour expliquer comment le parcours client peut combiner publicité on line, print et le coaching par téléphone ensuite.



 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “Comme J’aime recherche des télévendeurs, de nouveaux prestataires en télévente…”

  1. Bonjour. Les dettes de TELEPERFORMANCE sont passées de 2 215 989 000 en 2017 à 3 057 651 000 en 2018…. soit une croissance de la dette de plus de 37%…. C’est ça le « dynamisme » agressif de cette société qui travaille pour COMME J’AIME ???

Laisser un commentaire