Harcèlement téléphonique à Villegongis, le témoignage d’Annick, la voisine – Exclusivité En-Contact – « Maintenant, s’il y a quelque chose, je prends ma carabine, j’ouvre le volet et je tire »

Le 15 octobre 2013 par Magazine En-Contact

La fameuse Joëlle étant très choquée par toute cette histoire d’usurpation de son numéro de téléphone par un plateau de télémarketing, c’est sa voisine Annick que la rédaction d’En-Contact a appelée. Très proche de Joëlle, en première ligne lors de toute l’affaire, Annick nous livre le premier témoignage, en France, d’une victime d’usurpation de numéro de téléphone par des télémarketeurs peu scrupuleux…

 

Une voisine paniquée…

« Il était midi à peu près, elle est venue me trouver, me dit, je reçois des coups de téléphone, soi-disant que j’appelle des gens… en un quart d’heure, on a reçu 20 coups de fil de gens qui me demandaient pourquoi on les avait appelés »

L’intervention de France Télécom 

« 140 coups de fils qui affichaient son numéro ont été passés en une demi-heure »

Son numéro s’affiche en Alsace, en région parisienne… et jusqu’à Madagascar

« En une soirée chez elle, on a reçu 110 coups de fils »

Et derrière tous ces appels…. le photovoltaïque

« C’est l’Observatoire National d’Energie… »

Attention, voisine en colère

« Maintenant, s’il y a quelque chose, je prends ma carabine, j’ouvre le volet et je tire »

Les gendarmes et France Télécom impuissants…

« On va enregistrer une plainte pour un gars qui fait fonctionner sa tondeuse le matin, à huit heures, mais pour ce truc là, on ne peut pas »

… les médias aussi

« Je ne me suis pas gênée, j’ai appelé Radio France Berry… et la secrétaire de mairie a contacté Julien Courbet »

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

2 réponses à “Harcèlement téléphonique à Villegongis, le témoignage d’Annick, la voisine – Exclusivité En-Contact – « Maintenant, s’il y a quelque chose, je prends ma carabine, j’ouvre le volet et je tire »”

Laisser un commentaire