François Hollande annonce la création de 150 emplois dans une plate-forme téléphonique à Metz : violation du code des marchés publics ?

Le 9 April 2015 par Magazine En-Contact

MISE A JOUR DU 09/04/2015

Selon les révélations exclusives du magazine En-Contact (www.en-contact.com), publiées le 30 mars 2015, relayées le lendemain par le Parisien (puis Europe 1, RTL, etc.) l’annonce faite par le président François Hollande à Metz le 27 mars dernier, indiquant que Pôle Emploi installerait un centre d’appels à Metz, confié à un prestataire et dont les emplois seraient réservés massivement aux ex-salariés d’Ecomouv’, constitue une violation du code des marchés publics : en effet, l’appel d’offres auquel fait allusion le président est un appel d’offres, émis par Pôle Emploi (référence SI/A00/2014/15, appel d’offres émis par la Direction des achats de Pôle Emploi le 31 janvier 2015), mais dont la clôture intervenait le 30 mars 2015. Interpellé officiellement par des journalistes de l’AFP, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll s’est trouvé très embarrassé de justifier cette annonce.

En effet, il était impossible d’annoncer une telle implantation, sauf à intervenir dans la gestion de Pôle Emploi et à forcer la décision de cet organisme, d’anticiper sur l’attributaire de ce marché et sur la localisation de ce centre d’appels le 27 mars 2015.
Plus tard dans l’après-midi du 1er avril, c’est Pôle Emploi qui a fourni une justification de cette annonce : « des discussions sont en cours entre Arvato et Pôle Emploi pour créer une plate-forme suite à un marché déjà négocié et conclu avec ce prestataire. L’annonce faite par le président ne concernait pas l’appel d’offres évoqué dans votre article ». C’est ce qu’a déclaré Lysiane Soubeyrand, directrice de la communication de Pôle Emploi après plusieurs sollicitations de la rédaction auprès de Philippe Maraval, de la direction des achats.
Si l’on en croit Pôle Emploi, la bonne nouvelle, c’est donc qu’Arvato installera une plate-forme… de numérisation à Metz, créant 100 à 150 emplois – à moins que le Président de la République n’ait aussi anticipé le résultat de cet autre appel d’offres.
A suivre !

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Leave a Reply