Flirting with the devil

Le 1 mars 2018 par Magazine En-Contact

Edito N°102 / Pourquoi devrait-on cesser d’écouter ceux qui parlent au lieu d’agir ? Pourquoi les entreprises font-elles faillite ? En quatrième de couverture de son dernier ouvrage, publié aux Belles Lettres, Nicolas Taleb interpelle grâce à ses accroches qui font mouche et donnent envie d’ouvrir son livre. Qu’il faut d’ailleurs ouvrir et surtout lire : cet ancien trader*, qui enseigne désormais le risque à la NYU (New York University), est également cash et pertinent dans les 330 pages qu’il nous livre : Jouer sa peau, comme le titre de l’ouvrage, serait la clé, une règle essentielle du jeu, même. Il y a simplement un problème, ajoute l’auteur : trop nombreux sont ceux qui dirigent le monde sans mettre leur propre peau en jeu.
Sous une couverture jaune bien connue (celle des éditions Grasset), c’est un même appel à la réflexion que lance Patrice Franceschi grâce à quatorze fables éloquentes et signifiantes. Dernières nouvelles du futur est plus court que l’ouvrage précédent mais aussi revigorant.
La RGPD (Règlement Européen sur la Protection des Données) vous regarde de l’œil, semblant vous dire « es-tu prêt ? », l’échéance étant le 25 mai 2018. L’obligation de rendre vos services clients accessibles aux sourds et aux malentendants vous taquine de même, l’échéance se situant le 7 octobre 2018.  Alors qu’il y a tant et tant de choses à rendre qu’on ne peut différer, pourquoi distraire du temps à la lecture de livres ? Je me rappelle un dessin humoristique où le membre d’une famille se voit offrir un livre à Noël : à son fils qui lui dit « je t’ai offert un livre », le père répond : « mais pourquoi, j’en ai déjà un ! »

En-Contact est allé, pour ce numéro très spécial (c’est le 102 qui vient après le 101 qui était lui-même un numéro collector) à la recherche de ceux qui jouent leur peau, prennent des risques, l’ont fait et ont parfois payé cher ce jusqu’au-boutisme, sans le regretter vraiment et ont accepté de nous raconter le périple : let me introduce la Rachel Haot des centres d’appels : elle s’appelle Alexia Alliot ;  le footballeur qui a tout connu, perdu presque, et roule désormais dans une Clio à laquelle il est attaché : il s’appelle Jean-François Larios (voir couverture ci-contre). Ou encore Jenny Bel’air, Marie-Sophie Perret, Charlotte Paly, ou Aurore de Nevers, respectivement physionomiste, guide-conférencière, agent immobilier et agent de comptoir Europcar.
Et last but not least, comme nous nous lançons nous aussi à l’international, on a pensé à vous : « jouer avec le feu » se traduit par « flirting with the devil ».

 

*Auteur du Le Cygne Noir, en 2007, tenu comme l’un des douze livres les plus influents depuis la seconde guerre mondiale.

 

Manuel Jacquinet
@manueljacquinet


Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire