EXCLU EN-CONTACT : La FNAC confie une partie de son service clients à EODOM – Alexandre Bompard et ses équipes font le choix courageux du Homeshoring.

Le 20 June 2014 par Magazine En-Contact

FNAC

Les plus grands noms de l’outsourcing se sont battus pour remporter le contrat mais c’est… le petit poucet, leader du homeshoring en France, Eodom, qui leur a soufflé la politesse et traitera, avec ses agents indépendants à domicile, une partie du service client de l’enseigne historique française.
Un choix audacieux, qui traduit bien que Alexandre Bompard et ses équipes sont capables, y compris en matière de centres d’appels de tenter le coup gagnant, le passing shot décroisé de revers :

Didier Ferrier - dirigeant fondateur - EODOM
Didier Ferrier – dirigeant fondateur – EODOM

« Webhelp, B2S, Data Base Factory, les finalistes de cette compétition nous ont fait des offres remarquables, pertinentes et nous aurions pu travailler avec chacun de ces groupes sans souci », a déclaré l’un des dirigeants opérationnels de la Fnac, en charge du dossier « mais le modèle des agents à domicile nous correspond parfaitement, d’un point de vue qualitatif, innovation sociale et également tarifaire, puisque les offres financières correspondent à un bon «mix» entre la France et l’offshore. Mais surtout, alors que beaucoup pensent que c’est un choix risqué, nous avons déjà depuis deux saisons réalisé des «Proof of concept» avec les équipes d’Eodom et elles nous ont convaincus. Je suis sur que tout sera … sous contrôle et parfaitement maitrisé ».

La Fnac collaborait en effet déjà depuis 2 ans avec Eodom dans le cadre d’une collaboration limitée aux prises d’appels pendant la période des fêtes.
Avec des gains de contrats significatifs et des collaborations qu’elle parvient à pérenniser, la petite entreprise de Didier Ferrier semble sur un bon trend puisque d’autres enseignes ou marques telles que Oscaro.com, les Taxis G7, la Redoute ou Rue du Commerce font confiance depuis quelques 

Eodom_MG_8799_2014années aux quelques 450 collaborateurs indépendants animés au sein du réseau Eodom.
L’hypothèque majeure que beaucoup de détracteurs agitaient depuis longtemps, à savoir, la licéité du modèle qui consiste à faire travailler des travailleurs indépendants, et non des télétravailleurs salariés, a été levée après que l’Urssaf en 2012 a définitivement accepté et validé le modèle social de l’entreprise, au terme d’un contrôle sur pièces fouillé.
Soutenu notamment par le fonds Seventure, Eodom approchera en 2014 les 10 millions d’euros de CA et déploie son modèle à l’international.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

2 responses to “EXCLU EN-CONTACT : La FNAC confie une partie de son service clients à EODOM – Alexandre Bompard et ses équipes font le choix courageux du Homeshoring.”

  1. Un business model qui prouve une fois de plus que le marche du travail français n’est pas prepare, ni adapte au futur. Et le futur c’est ça, flexibilité, pas de bureau, moins de couts fixes, ce n’est que comme cela que nous pourrons etre competitifs face aux defis qui se presentent.

Leave a Reply