Les chocs acoustiques de retour dans les centres d’appels de Certicall ? Parfois c’est le silence qui choque… 

Le 4 février 2019 par Magazine En-Contact

Les plateformes téléphoniques, qu’on se le dise, on n’en parle que lorsqu’elles s’installent dans une ville  (elles y créent des emplois), lorsqu’elles en partent (salauds de patrons, ils ont empoché les subventions et ils se tirent avec la caisse) ou lorsqu’il s’y passe des choses dommageables : le chronométrage des pauses-pipi (ce qui serait arrivé chez Teleperformance il y a quelques années), des chocs acoustiques qui endommageraient les oreilles et les facultés auditives des téléconseillers. Entre ces évènements, RAS :  dans les call centers travaillent essentiellement des invisibles qui ne bloquent pas les routes, mais avec un casque sur la tête.

Que des milliers de choses positives s’y déroulent quotidiennement comme des clients dépannés au téléphone, des ventes conclues, des kilos durablement perdus ou pas grâce à des régimes (chez Comme j’aime, ils préfèrent qu’on évoque et utilise « rééducation diététique » entreprise qui fait un large usage professionnel du télémarketing en appels entrants), tout le monde s’en fiche allègrement. Que quantité de drames racontés ou évoqués soient des récits peu vérifiés, tout le monde s’en fiche. Le secteur et ses professionnels s’y sont habitués.
Mais les chocs acoustiques constituent l’amiante des centres d’appels, comme titra un jour un quotidien britannique, après qu’une affaire de chocs soit survenue chez BT (British Telecom). Et Free est une entreprise profitable et dont la direction de l’expérience client est tenue et assurée par une grande patronne (Angélique Gérard). Voilà deux bonnes raisons de recueillir le point de vue des parties en présence afin d’essayer de rédiger un article… documenté.

En-Contact sera heureux, dans cette perspective, de recueillir le point de vue du CHSCT et de la direction de Certicall (Groupe Iliad). Si à Toulouse, comme on le sait, les mémés aiment la castagne, on suppose qu’à Marseille, on n’aime pas les chocs acoustiques : le seul apprécié dans le coin, c’est le bruit du ballon qui glisse dans les filets des cages de l’adversaire de l’OM…
Un choc acoustique, c’est quoi ? Y en a-t-il eu et de quelle nature chez Certicall ?
Pour témoigner, appelez le 06 85 43 27 11.

Par Manuel Jacquinet

Photo de Une : guitariste des Who, Pete Townshend a beaucoup cassé ses guitares, joué très fort au point qu’il aurait en partie perdu l’audition.

En savoir plus sur les chocs acoustiques.



    

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire