« Bien sûr, on a songé à s’équiper de Salesforce. Mais on a choisi easiware »

Le 22 janvier 2020 par Magazine En-Contact

Le choix de Sophie V., directrice marketing et relation client chez Oxybul, groupe Ïdkids.

Sophie Vanier – © DR

Sophie Vanier est, comme nombre de directeurs du marketing et de la relation client, une cadre bien occupée et sollicitée. A l’approche de Noël, en sus, on suppose que la période ne plaide pas pour les digressions : la dame travaille chez Oxybul, une enseigne de distribution de jeux éducatifs. Ça tombe bien, comme quantité d’autres interlocuteurs au sein d’entreprises qui ont choisi de s’équiper de la plateforme éditée en France, elle n’a besoin que de quelques mots pour résumer les raisons de son choix de la solution easiware.
« C’est facile à déployer, ça intègre bien tous les canaux avec lesquels nous gérons du service client, y compris le chat que nous envisageons d’utiliser un jour ; et, parce que c’est facile à connecter à un CRM, les conseillers qui sont en charge du service client disposent bien d’une vision globale du client, de son histoire avec nous dès lors qu’il a acheté un produit chez nous. C’est exactement ce que nous recherchions. De plus, ils ont prévu d’embarquer l’analyse des verbatims clients pour que nous puissions, dans une seconde étape, analyser et porter la voix du client auprès des différents service de l’entreprise. »
Largement implantée dans le retail, l’entreprise dirigée et co-fondée par Brendan Natral, a réussi la prouesse de grandir à l’ombre de grands éditeurs anglo-saxons, régulièrement et avec un taux de fidélisation de ses clients exceptionnel : 98 %.
Peut-être parce que de fortes convictions animent son fondateur, rejoint il y a trois ans par son associé Matthieu Bouteiller de profil plutôt financier et qui s’occupe lui du plan de marche acquisitions et développement international. easiware a d’ailleurs racheté en début d’année l’entreprise nantaise Dictanova, reconnue pour ses compétences de pointe en machine learning et analyse sémantique. « Le rachat de Dictanova illustre notre volonté de proposer aux marques, love brands existantes ou en devenir, l’offre la plus complète du marché », déclare celui qui a fait ses classes dans les centres d’appels chez Eos Telerelations, l’entreprise fondée par Charles-Emmanuel Berc.
Les incursions en dehors du retail, effectuées par easiware, telles l’équipement de la Gendarmerie Nationale, ont, elles aussi, été couronnées de succès. Un éditeur de solution de gestion et de personnalisation de la relation client, installé en France et qui stocke ses données en France, en voilà un atout apprécié.
« Leurs équipes de dév et de customer success sont réactives et à l’écoute, complète Sophie Vanier. Bien sûr on a songé à s’équiper ou consulter Salesforce. Mais on a choisi easiware. »

On n’est donc pas dans un remake du film célèbre Le choix de Sophie, au sein duquel Meryl Streep a un choix douloureux à faire, de ceux qui empêchent de vivre ensuite. Tant mieux, le service client, c’est fait pour simplifier la vie.

En savoir +

• Sophie Vanier est Directrice Marketing et Relation Client chez Oxybul (groupe Ïdkids).
• Brendan Natral est co-fondateur et Directeur Général de l’éditeur de logiciel easiware.
• Matthieu Bouteiller est associé et Président de l’éditeur de logiciel easiware.

Par la rédaction d’En-Contact

Lire notre dernier article sur easiware, ici.

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire