Amélioration de l’orthographe : Projet Voltaire n’est pas un meilleur outil qu’Orthodidacte, selon un chercheur du laboratoire Lidilem

Publié le 14 décembre 2021 par Magazine En-Contact
Amélioration de l’orthographe : Projet Voltaire n’est pas un meilleur outil qu’Orthodidacte, selon un chercheur du laboratoire Lidilem

Et aucune des deux plateformes françaises qui indiquent automatiser l’apprentissage de l’orthographe française ne tiendrait effectivement sa promesse d'amélioration des écrits, selon un spécialiste didacticien. Créées toutes deux voici plus de 14 ans par Zeugmo (désormais Educlever) et Woonoz, les deux leaders du e-learning de la langue française ont vu leur discours commercial comparé pour la 1ère fois en France à leurs performances réelles sur l’efficacité de l’apprentissage de l’orthographe. Menée par un chercheur de l’Université Grenoble Alpes, laboratoire Lidilem, l’étude a tenté de mesurer les taux moyens de progression des compétences orthographiques et le transfert de ces compétences sur la qualité effective des écrits. Luca Pallanti, le chercheur en charge résumera les conclusions de son étude dans le prochain magazine: « Projet Voltaire et Orthodidacte proposent des outils attractifs pour réviser des normes orthographiques et grammaticales déjà connues mais leur efficacité en termes d’apprentissage ne peut être prouvé ». C’est pourtant le socle de leur discours commercial, indique le chercheur et ce qui lui pose problème. Un benchmark indépendant, réalisé par la rédaction d’En-Contact, sera publié dans un des prochains numéros du magazine. 

Par la rédaction d’En-Contact

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×