Depuis 6 mois*, tous les sourds et malentendants doivent pouvoir JOINDRE les services clients de leurs marques favorites

Le 9 avril 2019 par Magazine En-Contact

Qui pour les aider dans cette obligation de joignabilité ? De Acceo à Sourdline, en passant par Deafi, une petite dizaine de prestataires aident les entreprises à se conformer à la loi et à les faire profiter d’un savoir-faire, réel pour les plus anciens sur le marché. En-Contact les a testés, sollicités pour vous aider à faire votre choix. La 1ère question s’avérant stratégique : à combien d’appels pouvez-vous attendre, dès lors que vous ouvrirez le service ? Orange a fait sourire quelques acteurs du secteur en imaginant avoir à recevoir 1500 appels par an (la donnée qu’il a communiquée dans son appel d’offres) quand un concurrent, servant pourtant un parc deux fois moins important, reçoit de la part de sa clientèle de malentendants 45 000 appels, par an. Découvrez notre benchmark. En-Contact a sollicité les principaux acteurs d’un marché modeste mais réglementé et qui devrait croître : il existe plus de 5 millions de sourds et malentendants en France. Dans l’hypothèse où ces derniers auraient la même utilisation des services clients qu’une personne non sourde, c’est plus de 12 000 postes de téléconseillers spécialisés qui seraient à créer. Le panorama des acteurs en présence Ci-après, afin de vous éclairer, la…

Pour poursuivre la lecture de cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Je suis déjà abonné (je crée mon compte et/ou je me connecte)
La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire